Le jus à l’extracteur, la routine santé.

Cela fait maintenant plusieurs années que j’ai intégré la préparation de jus de légumes à ma routine, de façon quasi quotidienne, pour mon plus grand bonheur et celui de mes proches !

Jus de légumes : de quoi parle-t-on ?

Cet article ne traite pas de la « cure de jus de légumes » qui peut être envisagée avec l’accompagnement d’un naturopathe notamment à l’intersaison ou lorsque l’organisme a besoin de se détoxifier. Le jus de légumes est abordé ici en tant que complément alimentaire, qui nécessite comme tout autre complément, de respecter certaines règles de base pour profiter au maximum de ses vertus et se prémunir d’éventuels désagréments.

L’extracteur permet d’extraire le jus frais de différents végétaux (graines, herbes, légumes, fruits et racines), riches en antioxydants, en les débarrassant de leurs fibres.

En naturopathie, un jus à l’extracteur peut être constitué uniquement de légumes ou d’un mélange de végétaux, tout en veillant à ne pas dépasser 20% de fruits. En effet, à l’état naturel, les fibres des fruits permettent de ralentir l’absorption du sucre par nos cellules. En l’absence de fibres, le jus de fruits ingéré fera grimper trop rapidement le taux de sucre dans le sang et contribuera à terme, à fatiguer le pancréas.

Choisissez de préférences des fruits et des légumes frais, biologiques, de saison et cultivés localement, ils sont plus riches en nutriments essentiel, plus goûtus et bien souvent moins chers !

A quel moment le consommer ?

Afin que votre jus soit parfaitement assimilable, il est important de prendre votre temps pour le savourer à petite gorgées (idéalement en 20 minutes). Il se consomme seul, avant les repas, dans la matinée ou vers 17h, afin que les nutriments assimilés ne se mélangent pas au bol alimentaire. Vous pouvez ajouter à votre jus un filet d’huile végétale oméga 3 (colza, lin, chanvre ou cameline) afin de faciliter l’absorption des vitamines liposolubles A, D, E et K.

Faites de votre mieux, si vos végétaux ne sont pas bio, lavez-les consciencieusement, épluchez-les et évitez d’utiliser les fanes dans vos jus (radis, carottes…).

Afin de préserver toutes les qualités nutritionnelles, consommez votre jus rapidement après l’extraction. Si cela n’est pas possible, ajoutez un morceau de citron, dans vos jus après extraction, il servira de conservateur. Cependant, n’oubliez pas que les jus s’oxydent vite, ils se conservent jusqu’à 10 h dans une bouteille normale au réfrigérateur et 24 h dans une bouteille hermétique au frais à l’abri de la lumière.

Le jus de légumes, un véritable complément alimentaire

Avec l’après-guerre et la productivité grandissante, nos modes de vie ont considérablement évolué, l’apparition de l’agriculture intensive avec ses engrais et ses pesticides, a largement contribué à appauvrir les sols. La sélection des espèces a fait disparaitre des milliers de végétaux anciens que consommaient autrefois nos aïeux.

« Après des décennies de croisements, l’industrie agroalimentaire a sélectionné les légumes les plus beaux et les plus résistants, mais rarement les plus riches sur le plan nutritif. »

Philippe Desbrosses, docteur en sciences de l’environnement à l’université Paris-VII et militant pour la préservation des semences anciennes.

Dans nos pays développés, nos apports caloriques augmentent, alors que la teneur en vitamines, oligo-éléments et minéraux de nos aliments diminue. Pour retrouver les qualités nutritionnelles d’un fruit ou d’un légume des années 50, il faudrait aujourd’hui en manger presque une demi-cagette ! C’est là que le jus de légumes est intéressant, il permet de condenser les minéraux, les vitamines, les enzymes et les antioxydants contenus dans les légumes en un verre de jus ! Sous forme liquide, les nutriments passent plus rapidement dans le sang et sont assimilés en 15 à 30 minutes tout au plus. Votre corps économise de l’énergie digestive qu’il pourra utiliser à d’autres fins!

Jus de légumes et équilibre acido-basique

L’équilibre acido-basique est la balance entre le taux d’acidité et le taux d’alcalinité de l’organisme. Ces taux se mesurent grâce à un indicateur pH compris entre 0 et 14. 0 correspond à un pH très acide et 14 indique un pH hautement alcalin. Pour fonctionner normalement, le pH de l’organisme doit être neutre ou légèrement alcalin; or, nos modes de vie modernes (stress à répétition, tabac, manque d’oxygénation, alimentation trop riche en protéines animales, sel, sucre, produits raffinés et transformés…) ont tendance à nous acidifier. Pour réduire cette acidification du sang, notre corps a besoin de « tamponner » les acides libérés, à l’aide de minéraux, qu’il va puiser dans nos réserves, situées dans les cellules, les os et les neurones, ce qui conduit à une déminéralisation.

Le jus de légumes, véritable concentré de minéraux constitue l’un des meilleurs moyens de se reminéraliser de façon naturelle. Soyez toutefois vigilants sur les quantités ! Je parle ici d’un verre de jus quotidien, pas de 5 litres ! Une consommation excessive aurait pour effet d’augmenter le pH sanguin et de faire basculer l’organisme en alcalose ce qui ne serait pas sans conséquences pour votre santé.

Le jus de légume remplace-t-il la consommation de fruits et de légumes entiers ?

La nature a mis à notre disposition des fruits et des légumes entiers avec des fibres, indispensables à notre santé, elles garantissent un bon transit intestinal, préviennent la constipation et contribuent à nourrir notre microbiote. De plus, lors de leur progression, les fibres envoient un message de satiété dans la partie terminale du côlon, ce qui est particulièrement intéressant lorsque l’on cherche à perdre du poids. La prise de jus doit donc venir en complément d’une consommation régulière de crudités et de légumes cuits.

De nombreuses personnes souffrant d’une inflammation de la paroi intestinale, ne digèrent pas les crudités, les fibres sont alors ressenties comme abrasives et viennent souligner un mal déjà existant. (Maux de ventre, ballonnements…) Cet état n’est pas une fatalité! Il existe beaucoup de solutions pour réparer et fortifier l’intestin, (c’est là, par exemple qu’intervient la cure de jus!) alors plutôt que de bannir les légumes essentiels à la santé, de votre alimentation, n’hésitez pas à demander conseil à votre naturopathe.

Quels sont les avantages à préparer son propre jus ?

Les jus maison sont un gage de qualité, nutritifs et délicieux, ils n’ont pas grand-chose en commun avec les jus en bouteille proposés dans les supermarchés. Les jus du commerce sont bien souvent pasteurisés, trop sucrés et pauvres en vitamines et nutriments. En plus, en les préparant vous-même vous pouvez (presque) décliner les recettes à l’infini, jus vert, jus rouge, jus violet… !

De plus, les fruits, les légumes, les herbes et les racines possèdent chacun des propriétés intéressantes, vous pouvez les combiner en recherchant les bénéfices pour votre santé.

Voici quelques exemples de leurs bienfaits :

Les crucifères : chou-fleur, chou rave/vert/rouge / kale / pointu / de Bruxelles / brocolis, navet, cresson, raifort… sont riches en antioxydants et stimulent la détoxification du foie.

La carotte est riche en bêta-carotène, elle protège la vue, apaise les intestins irrités et stimule le système digestif.

Le concombre est un aliment de choix dans vos recettes car il produit beaucoup de jus, il est diurétique et régule les pulsions sucrées.

Le céleri est diurétique, il stimule les glandes surrénales, ce qui donne un petit coup de fouet naturellement.

La betterave aide à reminéraliser l’organisme et fait baisser la tension.

Les épinards sont riches en vitamines A, B1, B2, B6, C et K. Ils sont riches en minéraux tels que le fer, le manganèse, le phosphore, le calcium et constituent un puissant reminéralisant, riche en nitrate organique il aide à améliorer les performances musculaires.

Les radis stimulent les fonctions du foie et de la vésicule biliaire.

L’artichaut aide le foie à se détoxifier.

Le fenouil est diurétique et améliore la digestion.

Les pommes et les poires sont un concentré de minéraux, vitamines et antioxydants.

Le citron est idéal pour la récupération du sportif, il soutient également la digestion.

Le gingembre donne de l’énergie et renforce le système immunitaire.

Le curcuma est un anti-inflammatoire intestinal.

Le persil tonifie, c’est une grande source de fer et de vitamine C.

Le basilic soutient la digestion, il réduit les ballonnements, flatulences, l’aérophagie et les spasmes.

La coriandre facilite la digestion et détoxifie les cellules.

Jus à l’extracteur ou à la centrifugeuse ? 

La vitesse de rotation d’un extracteur est lente, environ 60 à 80 tours par minute, les fruits et les légumes ne chauffent pas et conservent intacts leurs nutriments. Une centrifugeuse va broyer les végétaux à grande vitesse avec une rotation d’environ 1500 tours/minutes, ce qui altèrera une bonne partie des enzymes et des vitamines.

Les jus à l’extracteur fournissent à toutes les cellules de votre corps des nutriments rapidement assimilables, indispensables à votre santé.

Alors lancez-vous !

Vous trouverez des recettes de jus sur mon site johannafiliol.com ou sur ma page Instagram Johanna_Filiol_naturopathe

En plus, bénéficiez de 10% de réduction sur les extracteurs KUVINGS et sur l’ensemble des produits proposés par Warmcook avec le code « NATUROPATHIE92380 », ce code est cumulable avec les soldes et les réductions déjà proposées par le site!

Rendez-vous sur le site : https://www.warmcook.com

ENJOY!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.