Jeûner pour booster son immunité

A l’heure où la propagation du Coronavirus défraie l’actualité, beaucoup de personnes s’interrogent sur les moyens de renforcer son immunité : comment accroître ma résistance face aux infections, notamment virales? Par quels moyens leur faire rempart, afin que je ne sois pas touché-e?

Apporter des réponses à ces questions est important, quand on sait que le point commun de la majorité des sujets ayant succombé au coronavirus, depuis début 2020, est une baisse d’efficacité de leur système immunitaire, notamment expliquée par la vieillesse.

L’effet du jeûne sur notre système immunitaire n’est pas inédit. Cela fait presque 6 ans que l’équipe de recherche du professeur Walter D. Longo de l’Université de Californie du Sud l’a mis à jour. Selon les résultats de l’étude, un jeûne de 3 jours stimulerait la production de globules blancs par les cellules souches de la moelle épinière, permettant ainsi de combattre les infections. « Le corps se débarrasse des parties du système immunitaire abîmées ou âgées et inefficaces, pendant le jeûne« , explique le professeur Longo. Le jeûne serait donc un moyen de réinitialiser et dynamiser le système immunitaire**.

Dans son ouvrage « On n’est jamais mieux soigné que par soi-même » paru chez Plon fin janvier 2020, le Docteur Frédéric Saldmann affirme que la pratique du jeûne intermittent permet de faire monter en puissance notre immunité. Celle-ci se dégrade avec les années. Le jeûne, quant à lui, consiste en une « véritable cure de jouvence« . « Parallèlement au jeûne, l’hormone de croissance anti-vieillissement grimpe jusqu’à 3000%. Et, surtout, l’inflammation – porte d’entrée des infections virales et de nombreuses autres maladies – chute complètement » assure le Dr Saldmann.

La mise en pratique du jeûne intermittent est assez simple. Elle consiste à passer de 3 à 2 repas par jour, permettant ainsi de laisser une durée de 14h entre les deux repas (par exemple en « sautant » le petit-déjeuner), tout en continuant à bien s’hydrater.

La mise en place d’un jeûne plus long de 3 à 12 jours peut être plus compliquée dans le quotidien. C’est donc une excellente occasion de prendre un temps de pause pour soi, lors d’un séjour dans un de nos lieux de stage par exemple !

Ainsi, pour traverser de manière sereine cette période anxiogène de crise sanitaire, le jeûne est votre meilleur allié… qu’on se le dise !

Nous vous disons à très bientôt,
Clemens & Julie

chemindelasante.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.